Les possibilités

Présentation des investisseurs

Le Centre industriel de l’Alberta est le plus grand centre de traitement d’hydrocarbures au Canada. Notre région unique offre des installations de classe mondiale capables de produire des quantités énormes à l’échelle mondiale et représentant 43 % de notre industrie nationale de fabrication de produits chimiques de base. Le Centre industriel de l’Alberta jouit d’une situation privilégiée dans la province de l’Alberta, offrant des possibilités intéressantes et étendues dans plusieurs secteurs.

Possibilités d’investissement spécifiques

  • Cogénération électrique
  • Production de phénol pour la résine que l’on retrouve dans les produits en panneaux composites
  • Nitrate d’éthylhexyle comme agent augmentant l’indice de cétane du diesel phénol-formaldéhyde
  • Transfert d’hydrogène, piles à combustible à hydrogène
  • Amines d’éthanol
  • Récupération des catalyseurs d’hydrocraquage usés – nickel et vanadium
  • Récupération, conversion et utilisation de la chaleur résiduelle
  • Capture, agrégation et séquestration du CO2
  • Entreposage et conditionnement
  • Fractionnement du gaz naturel et des liquides du gaz naturel
  • Polypropylène/propylène
  • Éthylène/polyéthylène
  • Engrais
  • Électricité
  • Logistique et infrastructure
  • Services industriels

Au niveau de la province, plus de 224,3 milliards de dollars destinés aux projets sont prévus, en cours ou ont été récemment versés (Inventaire des grands projets du Gouvernement de l’Alberta, avril 2017). De ce montant, le secteur de la chimie et de la pétrochimie représente 4,8 milliards de dollars, 15,1 milliards de dollars sont alloués au secteur pétrolier et gazier, et un montant impressionnant de 97,5 milliards de dollars est dédié au secteur des sables bitumineux.

Dans le Centre industriel de l’Alberta, la gamme diversifiée de matières premières provenant de liquides de gaz naturel et de sous-produits de raffinage présente un certain intérêt pour la fabrication de dérivés secondaires et tertiaires. L’accès à cette matière première offre d’énormes perspectives aux sociétés spécialisées dans le production de produits pétroliers raffinés et de produits pétrochimiques. Les investisseurs profitent des importants gisements de sables bitumineux de l’Alberta, une source sûre de pétrole brut pour les raffineries nationales et internationales.

La région se caractérise également par un accès facile aux marchés mondiaux grâce à son infrastructure de transport efficace. De plus, les investisseurs bénéficient d’un soutien solide à la recherche et au développement, ainsi que d’un environnement propice aux affaires renforcé par une culture d’exportation et d’investissement avérée.

Un potentiel d’investissement existe également dans le domaine de la production et du partage des ressources. La déréglementation du secteur de l’énergie a réduit les obstacles à l’innovation et amélioré les perspectives d’avancement de la cogénération pour permettre aux producteurs de partager les ressources. La grappe industrielle du Centre industriel de l’Alberta crée les conditions idéales pour l’établissement d’îlots de services publics et le développement éco-industriel. La région comprend plus de 20 installations majeures réparties sur une vaste étendue, mais pratiquement toutes interconnectées d’une manière ou d’une autre. Le partage des ressources par le biais de la coopération entre les entreprises et la communauté conduit à une croissance des gains économiques, à une meilleure qualité environnementale et à un renfort des ressources humaines. Les possibilités sont légion dans la région pour augmenter et améliorer le concept éco-industriel.

L'investissement réside ici

Les investissements dans le Centre industriel de l’Alberta dépassent actuellement 40 milliards de dollars. Compte tenu de l’avantage géographique de la région, de la gamme diversifiée de matières premières, de l’accès aux marchés mondiaux et du secteur de la R&D fort, le potentiel d’investissement est illimité. Ces avantages ont fait prendre conscience à plusieurs entreprises qu’il était opportun d’investir plusieurs milliards de dollars dans la mise en place de nouvelles infrastructures.

Raffinerie de Sturgeon – North West Redwater Partnership

Le North West Redwater Partnership, une entreprise commune de North West Refining et de Canadian Natural Resources Ltd, procède à la première phase d’une raffinerie de bitume de 50 000 barils quotidiens pour un coût estimé à 9,7 milliards de dollars. Les produits finis comprendront du diesel à très faible teneur en soufre, du naphta, du VGO à faible teneur en soufre, du butane et du propane.

Inter Pipeline Ltd

En décembre 2016, Inter Pipeline Ltd a reçu 200 millions de dollars dans le cadre du programme de diversification pétrochimique du gouvernement de l’Alberta. Inter Pipeline prévoit de construire une installation de déshydrogénation de propane dans le comté de Strathcona. Cette station convertira du propane extrait localement à faible coût en propylène de qualité polymère dont la valeur marchande est plus élevée.

Canada Kuwait Petrochemical Corporation

Le 15 mai 2017, Pembina Pipeline Corporation a annoncé qu’elle avait créé une coentreprise avec la société koweïtienne Petrochemical Industries Co pour entamer la conception technique d’une installation intégrée de polypropylène pour un coût s’élevant à 1,2 milliard de livres par an. Le coût de ce projet préliminaire est estimé entre 3,8 et 4,2 milliards de dollars.

Équipe d'investissement

Mark Plamondon

Directeur exécutif

Mark Plamondon est un dirigeant d’entreprise chevronné qui compte plus de 22 ans d’expérience et d’expertise en matière de gestion, d’exploitation, d’optimisation et d’analyse financière des opérations de traitement des minéraux. Mark possède une licence en ingénierie de l’Université de la Colombie-Britannique et un MBA de l’Université de l’Alberta. En tant que directeur général de l’Alberta’s Industrial Heartland Association, Mark dirige la stratégie de développement des affaires de l’organisation et travaille avec son équipe pour établir et améliorer les relations avec les investisseurs, les gouvernements et d’autres intervenants du monde entier.

Garret Matteotti

Directeur du développement des affaires

Garret Matteotti est actuellement directeur du développement des affaires à l’Alberta’s Industrial Heartland Association et atteste d’une solide expérience en développement économique. Garret est un ancien du programme de relations publiques de l’Université de l’Alberta (BA) et de l’Université MacEwan.

Chris Malayney

Agent principal des relations d’affaires

Chris Malayney est actuellement l’agent principal du développement commercial à l’Alberta’s Industrial Heartland Association. Chris a une formation en économie et en finance, travaillant auparavant dans des rôles liés aux fondamentaux du marché, à l’économie de projet et à la réglementation. Chris a obtenu un baccalauréat ès arts en économie de l’Université de l’Alberta et détient le titre de professionnel du risque énergétique (ERP) de la Global Association of Risk Professionals (GARP).

Rapports

La région du Centre industriel de l’Alberta jouit d’une situation stratégique lui permettant de tirer parti des avantages du secteur énergétique et chimique de la province de l’Alberta. Vous pouvez en apprendre davantage sur ces possibilités et les perspectives du marché en consultant les rapports (en anglais) ci-dessous.

Étude d’impact économique – Rapport final sur le Centre industriel de l’Alberta

Télécharger le rapport

Profil régional du travail – Rapport final sur le Centre industriel de l’Alberta

Télécharger le rapport

Brochure investisseurs

Télécharger la brochure

Entreprises du Centre industriel de l’Alberta

Le Centre industriel de l’Alberta ne serait pas la puissance économique florissante qu’il est aujourd’hui sans le partenariat des nombreuses entreprises qui ont investi leur temps et leurs efforts dans la région. Jetez un œil à notre liste de descriptions sommaires d’entreprises pour en savoir plus sur les nombreux services déjà opérationnels dans le Centre industriel de l’Alberta.

Télécharger le rapport

Possibilités de traitement des hydrocarbures de l’Alberta (IHS)

Ce rapport réalisé par IHS se présente sous la forme d’un recueil et d’un classement des avantages offerts par la matière première du Centre industriel de l’Alberta. Le rapport est basé sur quatre études existantes effectuées par le passé et identifie les possibilités de développement pétrochimique privilégié en Alberta.

À propos

IHS est une société mondialisée de conseil en énergie qui fournit des informations critiques de premier ordre, des outils d’aide à la décision et des informations essentielles au secteur mondial de l’énergie.

Télécharger le rapport

Perspectives des coûts d’approvisionnement et de production de pétrole brut et de gaz naturel au Canada (CERI)

Ce rapport examine les coûts de production et d’approvisionnement des industries classiques du pétrole brut et du gaz naturel au Canada de 2016 à 2036. Les paramètres de cette étude comprennent le gaz de schiste, le gaz de réservoir étanche, le méthane de houille, ainsi que la production pétrolière de réservoir étanche et extracôtière au Canada.

À propos

Le Canadian Energy Research Institute [« Institut canadien de recherche énergétique »] (CERI) est un établissement de recherche à but non lucratif qui fournit des recherches économiques pertinentes, indépendantes et objectives sur les questions énergétiques et environnementales au profit des entreprises, du gouvernement, du milieu universitaire et du public.

Télécharger le rapport

Analyse du marché canadien du gaz naturel (CERI)

Ce rapport analyse l’histoire de l’industrie canadienne du gaz naturel en amont afin d’examiner l’avenir de l’industrie canadienne du gaz naturel en amont. Il passe également en revue les effets des innovations apportées dans les technologies de forage horizontal et de fracturation hydraulique, la récente baisse des prix du pétrole et du gaz naturel et l’impact de l’évolution des politiques sur le marché.

À propos

Le Canadian Energy Research Institute [« Institut canadien de recherche énergétique »] (CERI) est un établissement de recherche à but non lucratif qui fournit des recherches économiques pertinentes, indépendantes et objectives sur les questions énergétiques et environnementales au profit des entreprises, du gouvernement, du milieu universitaire et du public.

Télécharger le rapport

Potentiels économiques et efficacité des activités d’exploitation des sables bitumineux : processus et technologies

Ce rapport entend expliquer comment la croissance de l’industrie des sables bitumineux pourrait connaître un ralentissement si les défis actuels en matière de coûts et d’émissions ne sont pas résolus rapidement et de toute urgence. Ce document explore six voies technologiques différentes qui permettront à l’industrie des sables bitumineux de réduire les coûts et les émissions.

À propos

Le Canadian Energy Research Institute [« Institut canadien de recherche énergétique »] (CERI) est un établissement de recherche à but non lucratif qui fournit des recherches économiques pertinentes, indépendantes et objectives sur les questions énergétiques et environnementales au profit des entreprises, du gouvernement, du milieu universitaire et du public.

Télécharger le rapport

Analyse concurrentielle du secteur pétrochimique canadien

Cette analyse s’appuie sur l’étude du CERI de septembre 2015, « Examen du potentiel d’expansion de l’industrie pétrochimique au Canada », et se penche sur la disponibilité des matières premières pétrochimiques canadiennes pour les chaînes de valeur C1 à C3 jusqu’en 2030 afin de comparer la position concurrentielle du Canada par rapport aux autres producteurs du secteur de la pétrochimie.

À propos

Le Canadian Energy Research Institute [« Institut canadien de recherche énergétique »] (CERI) est un établissement de recherche à but non lucratif qui fournit des recherches économiques pertinentes, indépendantes et objectives sur les questions énergétiques et environnementales au profit des entreprises, du gouvernement, du milieu universitaire et du public.

Télécharger le rapport

Examen du potentiel d’expansion de l’industrie pétrochimique au Canada

Ce rapport indique que le prix et la disponibilité des matières premières sont les principaux facteurs à prendre en compte pour déterminer si une région est compétitive sur le plan des coûts. Cela s’explique par le fait que les matières premières à base de pétrole sont principalement employées par le reste du monde dans leur production pétrochimique, par rapport au Canada et au Moyen-Orient, qui utilisent du gaz naturel. Ce rapport examine également les défis auxquels le Canada est confronté pour développer son secteur pétrochimique.

À propos

Le Canadian Energy Research Institute [« Institut canadien de recherche énergétique »] (CERI) est un établissement de recherche à but non lucratif qui fournit des recherches économiques pertinentes, indépendantes et objectives sur les questions énergétiques et environnementales au profit des entreprises, du gouvernement, du milieu universitaire et du public.

Télécharger le rapport

Analyse du marché des liquides de gaz naturel dans l’Ouest canadien

Ce rapport examine l’analyse qualitative et quantitative pour comprendre comment différents facteurs du marché pourraient favoriser ou restreindre le développement du marché des LGN de l’Ouest canadien. Il s’accompagne d’une analyse approfondie des forces, faiblesses, possibilités et menaces (SWOT) du marché des LGN de l’Ouest canadien au niveau de l’industrie ainsi que pour chacun des produits. Une grande partie de cette étude a été réalisée sur la base d’entrevues menées auprès des entreprises, des gouvernements, des organismes de réglementation et des associations qui ont partagé leurs points de vue sur le développement futur du marché.

À propos

Le Canadian Energy Research Institute [« Institut canadien de recherche énergétique »] (CERI) est un établissement de recherche à but non lucratif qui fournit des recherches économiques pertinentes, indépendantes et objectives sur les questions énergétiques et environnementales au profit des entreprises, du gouvernement, du milieu universitaire et du public.

Télécharger le rapport

Évaluation des avantages de la technologie de valorisation partielle pour l’intérêt public

Ce rapport examine comment une valorisation partielle du bitume de l’Alberta serait susceptible d’augmenter les rendements pour les investisseurs et offrir des avantages importants à l’Alberta d’un point de vue social et économique.

À propos

L’Université de Calgary est une université de recherche publique dont la School of Public Policy est la principale et la plus citée des écoles de politiques au Canada. La School of Public Policy met en avant la recherche politique pratique et ciblée qui est indépendante, fiable et basée sur des données concrètes.

Télécharger le rapport